FERMETURE DEFINITIVE DU FOYER FAMILIAL

La Communauté des Sœurs Dominicaines de la Présentation ainsi que toute son équipe ont le regret de vous annoncer la fermeture définitive des portes du Foyer Familial.

Bonjour,
vous avez été nombreux à nous faire confiance et nous solliciter pour un hébergement sur Lourdes.
Malheureusement, c'est avec regret que nous devons vous annoncer la fermeture définitive du Foyer Familial.
Soyez sûrs que nous continuerons à vous porter dans notre prière.
Bien sincèrement,

La Communauté des Sœurs Dominicaines de la Présentation

Liturgie

Saint du jour

  • Saint Bérenger - Moine de Saint-Papoul (+ 1093)
    Il était un bénédictin de l'abbaye de Saint-Papoul dans l'Aude (GoogleMaps). Il pratiqua toutes les vertus monastiques. Tellement qu'il fut ainsi conduit à la sainteté.Bérenger naquit à Toulouse vers 1005 de parents appartenant à la noblesse. Précocement vertueux, il prit l'habit dès l'adolescence à l'abbaye de Saint-Papoul. Il y mena la vie d'ascète que suppose la stricte observance de la règle de Saint Benoît. Modèle pour ses congénères, il fut nommé maître des novices puis aumônier.Ses reliques furent conservées à l'abbaye et suscitèrent de nombreux miracles. (d'après 'le Pays Cathare')- Abbaye de Saint-Papoul, Aude, Pays cathare - Site de l'abbaye, histoire - Vidéo: Village et abbaye de Saint-Papoul"Au XIe siècle, l'abbaye, régie par la Règle de saint Benoît, connaît une période prospère grâce au moine Bérenger. Modèle de vertus, des miracles se seraient accomplis de son vivant et sur sa tombe entraînant un pèlerinage." (abbaye-cathédrale, commune de Saint-Papoul)Au monastère de Saint-Papoul, en 1093, saint Bérenger, moine.
  • Saint Philippe Neri - Fondateur de l'Oratoire (+ 1595)
    Florentin de naissance, il passa les trois-quart de sa vie à Rome et y devint si populaire et d'une sainteté si universellement reconnue qu'il deviendra, après saint Pierre, un second patron de la Ville Éternelle. Il présente cette étonnante combinaison d'une piété nourrie des Pères du Désert, avec un ministère actif, spécialement auprès de la jeunesse. Chez lui, la bonne humeur, voire l'hilarité, s'allie à l'évangélisme le plus limpide. S'étant laissé élever à la prêtrise, il y gagna les plus fervents de ses jeunes convertis. La communauté qu'ils formèrent autour de lui, tire son nom: 'l'Oratoire', des soirées de très pieuses mais très libres et très joyeuses méditations dont il était l'animateur. Ce saint étonnant qui allie à la culture la plus raffinée une sainteté évangélique et une bonne humeur qui ne se refuse pas à la mystification, enchantera ses compatriotes contemporains puis ravit en France, au siècle suivant, ceux qui fonderont à leur tour l'Oratoire de France: le futur cardinal de Bérulle et le Père de Condren. Et si même un sceptique aussi inguérissable que Goethe a pu se sentir un dévot de saint Philippe sans en arriver à partager la foi, il est tout aussi typique qu'un grand universitaire d'Oxford, J.H. Newman, converti lui pour de bon, n'ait pas cru pouvoir se mettre à une autre école que celle de saint Philippe Néri. Pour son action auprès des jeunes et sa gaieté contagieuse il fut, avec saint François de Sales, l'un des saints préférés de saint Jean Bosco. Illustration: Oratoire Saint Philippe Néri - Hyères - Vidéo sur la webTV de la CEF - Cinquième centenaire de saint Philippe Neri 26 mai 2015.- 'le plus mystique, le plus réformateur mais aussi le plus espiègle des saints: Philippe Néri. En témoigne l'anecdote sur son enseignement!' Jour du Seigneur.Mémoire de saint Philippe Néri, prêtre. Originaire de Florence, il vint à Rome où il devint curé de Saint-Jean des Florentins. Pour sauver du mal la jeunesse, il fonda l'Oratoire, où les leçons spirituelles succédaient aux chants et aux œuvres de charité et il s'illustra par son amour du prochain, sa simplicité évangélique et son cœur plein de joie, dans un zèle extrême et un fervent service de Dieu. Il mourut à Rome en 1595.

Evangile

  • Évangile : « Celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas » (Mc 10, 13-16)

    Acclamation : (cf. Mt 11, 25)

    Alléluia. Alléluia.
    Tu es béni, Père,
    Seigneur du ciel et de la terre,
    tu as révélé aux tout-petits
    les mystères du Royaume !
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

    En ce temps-là,
        des gens présentaient à Jésus des enfants
    pour qu’il pose la main sur eux ;
    mais les disciples les écartèrent vivement.
        Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit :
    « Laissez les enfants venir à moi,
    ne les empêchez pas,
    car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent.
        Amen, je vous le dis :
    celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu
    à la manière d’un enfant
    n’y entrera pas. »
        Il les embrassait
    et les bénissait en leur imposant les mains.

                – Acclamons la Parole de Dieu.

Vepres

  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

  • Hymne : Nous t’adorons, Seigneur
    Nous t’adorons, Seigneur,
    Ô Père tout-puissant,
    Tu donnes vie à notre terre,
    Nous t’adorons, Seigneur ! Nous t’adorons !

    Honneur à toi, Jésus !
    Ô Verbe du Seigneur,
    Qui viens changer le cœur des hommes,
    Honneur à toi, Jésus ! Honneur à toi !

    Gloire à l’Esprit de Dieu !
    Au souffle créateur
    Qui vient pour transformer la terre,
    Gloire à l’Esprit de Dieu ! Gloire à l’Esprit !

    Louange au Dieu vivant !
    Au Père par le Fils
    En l’Esprit Saint qui nous rend frères,
    Louange au Dieu vivant ! Louange à Dieu !
  • Antienne

    Béni soit le nom du Seigneur : tout est de lui, tout est par lui, tout est pour lui, alléluia !

  • Psaume : 112
    1 Louez, serviteurs du Seigneur,
    louez le nom du Seigneur !
    2 Béni soit le nom du Seigneur,
    maintenant et pour les siècles des siècles !
    3 Du levant au couchant du soleil,
    loué soit le nom du Seigneur !

    4 Le Seigneur domine tous les peuples,
    sa gloire domine les cieux.
    5 Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ?
    Lui, il siège là-haut.
    6 Mais il abaisse son regard
    vers le ciel et vers la terre.

    7 De la poussière il relève le faible,
    il retire le pauvre de la cendre
    8 pour qu'il siège parmi les princes,
    parmi les princes de son peuple.
    9 Il installe en sa maison la femme stérile,
    heureuse mère au milieu de ses fils.
  • Antienne

    Gloire à toi, Dieu Très-Haut, qui envoies ta Parole et répands ton Souffle pour que se lève un peuple nouveau, alléluia !

  • Psaume : 147
    12 Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
    Célèbre ton Dieu, ô Sion !

    13 Il a consolidé les barres de tes portes,
    dans tes murs il a béni tes enfants ;
    14 il fait régner la paix à tes frontières,
    et d’un pain de froment te rassasie.

    15 Il envoie sa parole sur la terre :
    rapide, son verbe la parcourt.
    16 Il étale une toison de neige,
    il sème une poussière de givre.

    17 Il jette à poignées des glaçons ;
    devant ce froid, qui pourrait tenir ?
    18 Il envoie sa parole : survient le dégel ;
    il répand son souffle : les eaux coulent.

    19 Il révèle sa parole à Jacob,
    ses volontés et ses lois à Israël.
    20 Pas un peuple qu’il ait ainsi traité ;
    nul autre n’a connu ses volontés.
  • Antienne
  • Psaume : CANTIQUE (Ep 1).

    3 Qu'il soit béni, le Dieu et Père
    de notre Seigneur, Jésus, le Christ !

    Il nous a bénis et comblés
       des bénédictions de l'Esprit, *
    au ciel, dans le Christ.

    R/ À la louange de sa gloire.

    4 Il nous a choisis, dans le Christ,
       avant que le monde fût créé, *
    pour être saints et sans péchés devant sa face
       grâce à son amour. R/

    5 Il nous a prédestinés
       à être, pour lui, des fils adoptifs *
    par Jésus, le Christ.

    Ainsi l'a voulu sa bonté,
    6  à la louange de gloire de sa grâce, *
    la grâce qu'il nous a faite
       dans le Fils bien-aimé. R/

    7 En lui, par son sang, *
    nous avons le rachat,
       le pardon des péchés.

    8 C'est la richesse de sa grâce
       dont il déborde jusqu'à nous *
    en toute intelligence et sagesse. R/

    9 Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté, *
    selon que sa bonté l'avait prévu dans le Christ :

    10 pour mener les temps à leur plénitude, +
    récapituler toutes choses dans le Christ, *
    celles du ciel et celles de la terre. R/

  • Parole de Dieu : Rm 11, 33-36
    Quelle profondeur dans la richesse, la sagesse et la science de Dieu ! Ses décisions sont insondables, ses chemins sont impénétrables ! Qui a connu la pensée du Seigneur ? Qui a été son conseiller ? Qui lui a donné en premier et mériterait de recevoir en retour ? Car tout est de lui, et par lui, et pour lui. À lui la gloire pour l’éternité ! Amen.
  • Répons

    R/ Bénis soient le Père et le Fils et le Saint-Esprit,


    * Louange et gloire éternellement !


    V/ Pas d'autre Dieu que Dieu. *


    V/ Dieu est amour : Père, Fils, Esprit Saint. *


  • Antienne

    Mystère du Dieu vivant et de son amour pour les hommes : le Très-Haut nous envoie son Fils et se révèle notre Père ; le Christ exalté dans la gloire nous donne son Esprit en qui nous te louons, Dieu qui es, qui étais et qui viens !

  • Cantique de Marie (Lc 1)

    47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent ;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

  • Intercession

    Bénis sois-tu, Père tout-puissant : 
    ta sainteté est infinie et tu nous l'offres en partage.


    R/

    Nous te bénissons, alléluia,
    éternel est ton amour, alléluia.


    Béni sois-tu, Jésus, Fils bien-aimé du Père : 
    Tu nous as donné de devenir enfants de Dieu.


    Béni sois-tu, Esprit du Père et du Fils :
    tu demeures en nous pour que nous vivions de Dieu.


    Béni sois-tu, Dieu l'Unique, le Saint :
    tu es la vie des vivants et des morts.


  • Notre Père
  • Oraison

    Dieu notre Père, tu as envoyé dans le monde ta Parole de vérité et ton Esprit de sainteté pour révéler aux hommes ton admirable mystère ; donne-nous de professer la vraie foi en reconnaissant la gloire de l'éternelle Trinité, en adorant son Unité toute-puissante.

Laudes

  • Introduction
    V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
    R/ et ma bouche publiera ta louange.
  • Antienne invitatoire

    Venez, adorons le Maître du monde.

  • Psaume invitatoire : 94

    1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
    acclamons notre Rocher, notre salut !
    2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
    par nos hymnes de fête acclamons-le !

    3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
    le grand roi au-dessus de tous les dieux :
    4 il tient en main les profondeurs de la terre,
    et les sommets des montagnes sont à lui ;
    5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
    et les terres, car ses mains les ont pétries.

    6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
    adorons le Seigneur qui nous a faits.
    7 Oui, il est notre Dieu ; +
    nous sommes le peuple qu'il conduit,
    le troupeau guidé par sa main.

    Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
    8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
    comme au jour de tentation et de défi,
    9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
    et pourtant ils avaient vu mon exploit.

    10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
    et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
    il n'a pas connu mes chemins.
    11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
    Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

  • Hymne : Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi
    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi,
    fils de la terre ?
    Qui donc est Dieu, si démuni, si grand,
    si vulnérable ?

    R/Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?

    Qui donc est Dieu pour se lier d’amour
    à part égale ?
    Qui donc est Dieu, s’il faut pour le trouver
    un cœur de pauvre ?

    Qui donc est Dieu, s’il vient à nos côtés
    prendre nos routes ?
    Qui donc est Dieu qui vient sans perdre cœur
    à notre table ?

    Qui donc est Dieu que nul ne peut aimer
    s’il n’aime l’homme ?
    Qui donc est Dieu qu’on peut si fort blesser
    en blessant l’homme ?
  • Antienne

    Mes yeux devancent l’aurore, car j’espère en ta parole, Seigneur.

  • Psaume : 118-19
    145 J’appelle de tout mon cœur : réponds-moi ;
    je garderai tes commandements.
    146 Je t’appelle, Seigneur, sauve-moi ;
    j’observerai tes exigences.
    147 Je devance l’aurore et j’implore :
    j’espère en ta parole.
    148 Mes yeux devancent la fin de la nuit
    pour méditer sur ta promesse.
    149 Dans ton amour, Seigneur, écoute ma voix :
    selon tes décisions fais-moi vivre !
    150 Ceux qui poursuivent le mal s’approchent,
    ils s’éloignent de ta loi.
    151 Toi, Seigneur, tu es proche,
    tout dans tes ordres est vérité.
    152 Depuis longtemps je le sais :
    tu as fondé pour toujours tes exigences.
  • Antienne

    Donne-moi la Sagesse, assise près de toi.

  • Psaume : CANTIQUE de la Sagesse (Sg 9)

    1 Dieu de mes pères et Seigneur de tendresse,
    par ta parole tu fis l'univers,
    2 tu formas l'homme par ta Sagesse
    pour qu'il domine sur tes créatures,
    3 qu'il gouverne le monde avec justice et sainteté,
    qu'il rende, avec droiture, ses jugements.

    4 Donne-moi la Sagesse,
    assise près de toi.

    Ne me retranche pas du nombre de tes fils :
    5 je suis ton serviteur, le fils de ta servante,
    un homme frêle et qui dure peu,
    trop faible pour comprendre les préceptes et les lois.
    6 Le plus accompli des enfants des hommes, *
    s'il lui manque la Sagesse que tu donnes,
       sera compté pour rien.

    9 Or la Sagesse est avec toi,
    elle qui sait tes œuvres ;
    elle était là quand tu fis l'univers, *
    elle connaît ce qui plaît à tes yeux,
       ce qui est conforme à tes décrets.
    10 Des cieux très saints, daigne l'envoyer,
    fais-la descendre du trône de ta gloire.

    Qu'elle travaille à mes côtés
    et m'apprenne ce qui te plaît.
    11 Car elle sait tout, comprend tout, *
    guidera mes actes avec prudence,
       me gardera par sa gloire.

  • Antienne

    Alléluia !

  • Psaume : 116
    1 Louez le Seigneur, tous les peuples ;
    fêtez-le, tous les pays !

    2 Son amour envers nous s'est montré le plus fort ;
    éternelle est la fidélité du Seigneur !
  • Parole de Dieu : Ph 2, 14-15
    Faites tout sans récriminer et sans discuter ; ainsi vous serez irréprochables et purs, vous qui êtes des enfants de Dieu sans tache au milieu d’une génération égarée et pervertie, où vous brillez comme les astres dans l’univers.
  • Répons

    R/ Ta parole est la lumière de mes pas,


    * Je n’oublie rien de ta loi.


    V/ À tout instant j’expose ma vie. *


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/


  • Antienne de Zacharie

    Béni soit Dieu : son amour s’est montré le plus fort.

  • Cantique de Zacharie (Lc 1)

    68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
    qui visite et rachète son peuple.

    69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
    dans la maison de David, son serviteur,

    70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
    par ses prophètes, depuis les temps anciens :

    71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
    à la main de tous nos oppresseurs,

    72 amour qu'il montre envers nos pères,
    mémoire de son alliance sainte,

    73 serment juré à notre père Abraham
       de nous rendre sans crainte,

    74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
    75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
    en sa présence, tout au long de nos jours.

    76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
       prophète du Très-Haut : *
    tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
       et tu prépareras ses chemins

    77 pour donner à son peuple de connaître le salut
    par la rémission de ses péchés,

    78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
    quand nous visite l'astre d'en haut,

    79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
       et l'ombre de la mort, *
    pour conduire nos pas
       au chemin de la paix.

  • Intercession

    Bénissons le Seigneur, en mémoire de son humble servante :


    R/

    Béni soit Dieu !


    Seigneur Jésus, annoncé par les prophètes,
    tu es né d’une Vierge.
    — En mémoire de Marie à Bethléem,


    À la prière de ta mère,
    tu as changé l’eau en vin.
    — En mémoire de Marie à Cana,


    À l’heure de ta mort,
    tu nous as confié ta mère. 
    — En mémoire de Marie au pied de la croix,


    Quand l’Esprit descendit sur les Apôtres,
    ta mère priait au milieu d’eux. 
    — En mémoire de Marie au Cénacle,


  • Notre Père
  • Oraison

    Sois attentif, Seigneur, à la louange et à la prière que nous te présentons aujourd’hui en faisant mémoire de la Vierge Marie : rends-nous capables d’accueillir comme elle le mystère de notre rédemption.