SEJOURNER AU FOYER FAMILIAL

 La Communauté des Sœurs Dominicaines de la Présentation ainsi que toute son équipe ont le regret de vous annoncer la fermeture des portes du Foyer Familial pour l'année 2021.

Chers amis,

Dans cette nouvelle année marquée par la crise sanitaire, les Sœurs Dominicaines de la Présentation vous souhaitent à chacun et à chacune, une belle montée vers Pâques, sous le signe de la confiance et de l’espérance dont seul le Seigneur peut être la Source.

Afin de pouvoir vous recevoir dans de meilleures conditions et plus sereinement, nous profitons de cette période de non activité pour entreprendre des travaux importants au sein du Foyer.

Unies par la prière et toujours à votre écoute, la Communauté ainsi que toute son équipe espèrent vous accueillir nombreux dès la saison 2022.

Nous vous remercions pour votre confiance et comptons sur votre présence.

La Directrice, Sœur Monique PELLETIER

Liturgie

Saint du jour

  • Pâques -
    L'année des chrétiens est marquée par un grand nombre de fêtes. Elles rappellent l'essentiel des événements vécus par Jésus. La fête de Pâques est au cœur de la foi chrétienne.- Pâques dans la Bible Dans la nuit du samedi au dimanche de Pâques, les chrétiens célèbrent la résurrection du Christ. C'est l'occasion pour eux de renouveler leur profession de foi baptismale. C'est la raison pour laquelle les adultes demandant le baptême (les catéchumènes) sont baptisés dans leurs paroisses pendant la veillée pascale. ('Vigile pascale et dimanche de Pâques')Pâques un événement grave et joyeux, une histoire bouleversante et incroyable, qui nous bouscule et nous interpelle au plus profond de notre vie (de notre humanité) et au plus profond de notre foi. (diocèse de Grenoble-Vienne)Pâques célèbre la résurrection du Christ le troisième jour après sa mort sur la croix. Cet événement est le cœur même de la foi chrétienne. C'est pourquoi les chrétiens se préparent à la fête de Pâques depuis le début du Carême, et en particulier tout au long de la Semaine Sainte. (diocèse d'Évreux )La date de Pâques change chaque année. Pourquoi? (diocèse d'Arras)La fête de Pâques est la fête chrétienne la plus ancienne et la fête centrale de l'année liturgique. Elle célèbre la résurrection du Christ, sa victoire sur la mort qui est l'élément central de la foi chrétienne. En même temps elle nous fait participer à sa résurrection en célébrant notre passage de la mort à la vie. C'est la bonne nouvelle de la victoire de la vie. Pâques est une fête que l'on célèbre dans une joie communicative. "Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie, Alléluia". (site du cybercuré de Nanterre)La semaine sainte et Pâques (infocatho)La résurrection du Seigneur - méditation pour la solennité des solennitésVoici près de deux mille ans, la lumière de la Vie Nouvelle a jailli d'un tombeau. Désormais, pour toujours, et dans cet aujourd'hui qui est le nôtre, toutes choses sont remplies de cette lumière, le Ciel, la Terre et les Enfers. (père Jacques Fournier)
  • Saint Isidore de Séville - Docteur de l'Église - Évêque et confesseur (✝ 636)
    Son père Severianus avait dû fuir Carthagène devant les Wisigoths qui, non contents d'être des barbares(*), avaient adopté l'hérésie arienne et persécutaient les catholiques. Il se réfugia à Séville. Ses quatre enfants deviendront des saints : Léandre, Florentine, Fulgence et Isidore. A la mort de ses parents, Isidore est encore bien jeune, mais son frère ainé, saint Léandre, devenu évêque de Séville, l'élève comme un fils. Isidore se nourrit, se gave, des livres dont regorge la bibliothèque fraternelle. En 599, à la mort de Léandre, Isidore lui succède comme évêque de Séville. Il présidera des conciles et travaillera à la conversion des Goths à la vraie foi. Son "Histoire des Goths" nous est très utile car, sans elle, nous ne saurions presque rien des Goths et des Vandales. Tout en gouvernant avec un grand dévouement son diocèse, il écrit sans relâche. Toutes les richesses de la culture classique qui ont enchanté sa jeunesse, il les sent menacées par les invasions barbares. Or ce sont des trésors qui peuvent être utiles pour une meilleure compréhension des Écritures. Il rédige donc de très nombreux ouvrages, dont le plus connu "les Étymologies" (de l'origine des choses) est une encyclopédie qui transmettra aux siècles suivants l'essentiel de la culture antique. C'est à lui, avant les Arabes, que l'Occident doit sa connaissance d'Aristote. Ce sera une des bases des études en Occident jusqu'à l'époque de la Renaissance. Il occupera le siège épiscopal de Séville durant quarante ans, y fonda de grands collèges et influença les conseils royaux. On le considère aussi comme l'un des initiateurs de la liturgie mozarabe. Il meurt dans sa cathédrale, étendu sur le sol, tout en continuant de parler à l'assistance.(*) au sens étymologique du terme, c'est à dire parlant une autre langue que le grec.- Le 18 juin 2008, Benoît XVI a consacré la catéchèse de l'audience générale à Isidore de Séville (560-636), défini en 653 par le concile de Tolède comme "la gloire de l'Église catholique": L'enseignement de saint Isidore de Séville sur les relations entre vie active et vie contemplative.- Un saint pour internet: Saint Isidore de Séville - portail des jeunes de l'Eglise catholiqueMémoire de saint Isidore, évêque et docteur de l'Église. Disciple de son frère saint Léandre, il lui succéda sur le siège de Séville en Espagne, écrivit beaucoup d'ouvrages d'érudition, convoqua et dirigea de nombreux conciles et se livra avec sagesse au zèle de la foi catholique et à l'observance de la discipline ecclésiastique. Il mourut à Séville en 636.

Evangile

  • Veillée Pascale
  • Évangile : « Jésus de Nazareth, le Crucifié, est ressuscité » (Mc 16, 1-7)

    Acclamation :

    Le psaume avec alléluia sert d’acclamation avant l’Évangile.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

    Le sabbat terminé,
    Marie Madeleine, Marie, mère de Jacques, et Salomé
    achetèrent des parfums pour aller embaumer le corps de Jésus.
    De grand matin, le premier jour de la semaine,
    elles se rendent au tombeau
    dès le lever du soleil.
    Elles se disaient entre elles :
    « Qui nous roulera la pierre
    pour dégager l’entrée du tombeau ? »
    Levant les yeux,
    elles s’aperçoivent qu’on a roulé la pierre,
    qui était pourtant très grande.
    En entrant dans le tombeau,
    elles virent, assis à droite,
    un jeune homme vêtu de blanc.
    Elles furent saisies de frayeur.
    Mais il leur dit :
    « Ne soyez pas effrayées !
    Vous cherchez Jésus de Nazareth, le Crucifié ?
    Il est ressuscité : il n’est pas ici.
    Voici l’endroit où on l’avait déposé.
    Et maintenant,
    allez dire à ses disciples et à Pierre :
    “Il vous précède en Galilée.
    Là vous le verrez,
    comme il vous l’a dit.” »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

  • Messe du jour de Pâques
  • Évangile : « Il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts » (Jn 20, 1-9)

    Acclamation : (cf. 1 Co 5, 7b-8a)

    Alléluia. Alléluia.
    Notre Pâque immolée, c’est le Christ !
    Célébrons la Fête dans le Seigneur !
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    Le premier jour de la semaine,
    Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ;
    c’était encore les ténèbres.
    Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau.
    Elle court donc trouver Simon-Pierre
    et l’autre disciple,
    celui que Jésus aimait,
    et elle leur dit :
    « On a enlevé le Seigneur de son tombeau,
    et nous ne savons pas où on l’a déposé. »
    Pierre partit donc avec l’autre disciple
    pour se rendre au tombeau.
    Ils couraient tous les deux ensemble,
    mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre
    et arriva le premier au tombeau.
    En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ;
    cependant il n’entre pas.
    Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour.
    Il entre dans le tombeau ;
    il aperçoit les linges, posés à plat,
    ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus,
    non pas posé avec les linges,
    mais roulé à part à sa place.
    C’est alors qu’entra l’autre disciple,
    lui qui était arrivé le premier au tombeau.
    Il vit, et il crut.
    Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris
    que, selon l’Écriture,
    il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

    – Acclamons la Parole de Dieu.

     

    Au lieu de cet Évangile, on peut lire celui qui a été lu à la Veillée pascale.
    Pour la messe du soir de Pâques, on peut aussi lire l’Évangile de Luc 24,13-35 ci-dessous.

  • Évangile : « Reste avec nous car le soir approche » (Lc 24, 13-35)

    Acclamation : (cf. 1 Co 5, 7b-8a)

    Alléluia. Alléluia.
    Notre Pâque immolée, c’est le Christ !
    Célébrons la Fête dans le Seigneur !
    Alléluia. 

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

    Le même jour (c’est-à-dire le premier jour de la semaine),
    deux disciples faisaient route
    vers un village appelé Emmaüs,
    à deux heures de marche de Jérusalem,
    et ils parlaient entre eux de tout ce qui s’était passé.

    Or, tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient,
    Jésus lui-même s’approcha,
    et il marchait avec eux.
    Mais leurs yeux étaient empéchés de le reconnaître.
    Jésus leur dit :
    « De quoi discutez-vous en marchant ? »
    Alors, ils s’arrêtèrent, tout tristes.
    L’un des deux, nommé Cléophas, lui répondit :
    « Tu es bien le seul étranger résidant à Jérusalem
    qui ignore les événements de ces jours-ci. »
    Il leur dit :
    « Quels événements ? »
    Ils lui répondirent :
    « Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth,
    cet homme qui était un prophète
    puissant par ses actes et ses paroles
    devant Dieu et devant tout le peuple :
    comment les grands prêtres et nos chefs l’ont livré,
    ils l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié.
    Nous, nous espérions que c’était lui qui allait délivrer Israël.
    Mais avec tout cela,
    voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c’est arrivé.
    À vrai dire, des femmes de notre groupe
    nous ont remplis de stupeur.
    Quand, dès l’aurore, elles sont allées au tombeau,
    elles n’ont pas trouvé son corps ;
    elles sont venues nous dire
    qu’elles avaient même eu une vision :
    des anges, qui disaient qu’il est vivant.
    Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau,
    et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ;
    mais lui, ils ne l’ont pas vu. »
    Il leur dit alors :
    « Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire
    tout ce que les prophètes ont dit !
    Ne fallait-il pas que le Christ
    souffrît cela pour entrer dans sa gloire ? »
    Et, partant de Moïse et de tous les Prophètes,
    il leur interpréta, dans toute l’Écriture,
    ce qui le concernait.

    Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient,
    Jésus fit semblant d’aller plus loin.
    Mais ils s’efforcèrent de le retenir :
    « Reste avec nous,
    car le soir approche et déjà le jour baisse. »
    Il entra donc pour rester avec eux.

    Quand il fut à table avec eux,
    ayant pris le pain,
    il prononça la bénédiction
    et, l’ayant rompu,
    il le leur donna.
    Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent,
    mais il disparut à leurs regards.
    Ils se dirent l’un à l’autre :
    « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous,
    tandis qu’il nous parlait sur la route
    et nous ouvrait les Écritures ? »
    À l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem.
    Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons,
    qui leur dirent :
    « Le Seigneur est réellement ressuscité :
    il est apparu à Simon-Pierre. »
    À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route,
    et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux
    à la fraction du pain.

    – Acclamons la Parole de Dieu. 

Vepres

  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

  • Hymne : Que cherchez-vous au soir tombant
    Que cherchez-vous au soir tombant
    Avec des cœurs aussi brûlants ?
    Où courez-vous en abaissant
    Vos têtes ?
    Tout simplement le jour promis
    À ceux qui auront accueilli
    Cette lumière que Dieu dit
    Luire aux ténèbres.

    N’étiez-vous donc pas prévenus ?
    Ce nouveau jour qui apparut
    Lors de la Pâque de Jésus,
    Il monte ;
    Où irions-nous si ce n’est là ?
    Quand notre lumière décroît,
    Nous savons bien qu’il est déjà
    Le jour du monde.

    Et vous aussi, venez le voir,
    Mais hâtez-vous, car il est tard !
    Chacun de nous aura sa part
    De grâce ;
    Chacun de vous, s’il prend l’esprit,
    Et l’esprit vous mène à sa nuit,
    Verra surgir ce jour promis :
    C’est Dieu qui passe.

    Voici pourquoi nous accourons
    À sa nouvelle création :
    Dieu fait toujours ce qui est bon
    Pour l’homme.
    Il le découvre peu à peu,
    Doucement il ouvre nos yeux,
    Car rien n’est impossible à Dieu,
    Puisqu’il se donne.

  • Antienne

    Après le sabbat, Marie de Magdala et l'autre Marie allèrent visiter le tombeau de Jésus, alléluia !

  • Psaume : 109

    1 Oracle du Seigneur à mon seigneur :
       « Siège à ma droite, *
    et je ferai de tes ennemis
       le marchepied de ton trône. »

    2 De Sion, le Seigneur te présente
       le sceptre de ta force : *
    « Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. »

    3 Le jour où paraît ta puissance,
       tu es prince, éblouissant de sainteté : *
    « Comme la rosée qui naît de l'aurore,
       je t'ai engendré. »

    4 Le Seigneur l'a juré
       dans un serment irrévocable : *
    « Tu es prêtre à jamais
       selon l'ordre du roi Melkisédek. »

    5 À ta droite se tient le Seigneur : *
    il brise les rois au jour de sa colère.

    7 Au torrent il s'abreuve en chemin, *
    c'est pourquoi il redresse la tête.

  • Antienne

    Venez, voyez l’endroit où l’on avait déposé le corps du Seigneur, alléluia !

  • Psaume : 113a
    1 Quand Israël sortit d'Égypte,
    et Jacob, de chez un peuple étranger,
    2 Juda fut pour Dieu un sanctuaire,
    Israël devint son domaine.

    3 La mer voit et s'enfuit,
    le Jourdain retourne en arrière.
    4 Comme des béliers, bondissent les montagnes,
    et les collines, comme des agneaux.

    5 Qu'as-tu, mer, à t'enfuir,
    Jourdain, à retourner en arrière ?
    6 Montagnes, pourquoi bondir comme des béliers,
    collines, comme des agneaux ?

    7 Tremble, terre, devant le Maître,
    devant la face du Dieu de Jacob,
    8 lui qui change le rocher en source
    et la pierre en fontaine !
  • Antienne

    Ne craignez pas ! Dites à mes frères d’aller en Galilée : c’est là qu’ils me verront. Alléluia !

  • Psaume : CANTIQUE (Ap 19)
    1 Alléluia !

    Le salut, la puissance,
    la gloire à notre Dieu,
    Alléluia !
    2 Ils sont justes, ils sont vrais,
    ses jugements.
    Alléluia !

    5 Célébrez notre Dieu,
    serviteurs du Seigneur,
    Alléluia !
    vous tous qui le craignez,
    les petits et les grands.
    Alléluia !

    6 Il règne, le Seigneur,
    notre Dieu tout-puissant,
    Alléluia !
    7 Exultons, crions de joie,
    et rendons-lui la gloire !
    Alléluia !

    Car elles sont venues,
    les Noces de l'Agneau,
    Alléluia !
    Et pour lui son épouse
    a revêtu sa parure.
    Alléluia !
  • Parole de Dieu : He 10, 12-14
    Jésus Christ, après avoir offert pour les péchés un unique sacrifice, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu. Il attend désormais que ses ennemis soient mis sous ses pieds. Par son sacrifice unique, il a mené pour toujours à leur perfection ceux qui reçoivent de lui la sainteté.
  • Répons

    R/ Voici le jour que fit le Seigneur,
    jour de fête et de joie.


    V/ Peuples, rayonnez de joie :
    voici la Pâque du Seigneur.


    V/ Voici le jour où le Christ, notre Dieu,
    nous conduit de la mort à la vie.


  • Antienne

    Jésus vient, toutes portes closes. Il se tient au milieu de ses disciples. Il leur dit : la paix soit avec vous ! Alléluia !

  • Cantique de Marie (Lc 1)

    47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent ;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

  • Intercession

    À Jésus, le Vivant, qui ne cesse d’intercéder pour nous, adressons notre prière :


    R/

    Roi de Gloire, exauce-nous !


    Ô Christ, lumière et salut du monde,
    répands le feu de ton Esprit sur ceux qui confessent ta résurrection.


    Permets aux fils d’Abraham, d’Isaac et de Jacob
    de reconnaître en toi le messie de leur espérance.


    Ceux que tu as fait renaître, ceux que tu as nourris,
    conduis-les à la plénitude du Royaume.


    Que toute terre habitée
    soit illuminée de la lumière de Pâques.


    Par ton obéissance jusqu’à la mort,
    par ton exaltation à la droite du Père,
    ouvre à tes frères les portes du Paradis.


  • Notre Père
  • Oraison

    Aujourd'hui, Dieu notre Père, tu nous ouvres la vie éternelle par la victoire de ton Fils sur la mort, et nous fêtons sa résurrection. Que ton Esprit fasse de nous des hommes nouveaux,pour que nous ressuscitions avec le Christ dans la lumière de la vie. Lui qui vit et règne avec toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen !

Laudes

  • Introduction
    V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
    R/ et ma bouche publiera ta louange.
  • Antienne invitatoire

    Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia !

  • Psaume invitatoire : 94

    1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
    acclamons notre Rocher, notre salut !
    2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
    par nos hymnes de fête acclamons-le !

    3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
    le grand roi au-dessus de tous les dieux :
    4 il tient en main les profondeurs de la terre,
    et les sommets des montagnes sont à lui ;
    5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
    et les terres, car ses mains les ont pétries.

    6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
    adorons le Seigneur qui nous a faits.
    7 Oui, il est notre Dieu ; +
    nous sommes le peuple qu'il conduit,
    le troupeau guidé par sa main.

    Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
    8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
    comme au jour de tentation et de défi,
    9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
    et pourtant ils avaient vu mon exploit.

    10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
    et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
    il n'a pas connu mes chemins.
    11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
    Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

  • Hymne : Lumière du monde, ô Jésus
    Lumière du monde, ô Jésus,
    Bien que nous n’ayons jamais vu
    Ta tombe ouverte,
    D’où vient en nous cette clarté,
    Ce jour de fête entre les fêtes,
    Sinon de toi, ressuscité ?

    Quand sur nos chemins on nous dit :
    Où est votre Christ aujourd’hui
    Et son miracle ?
    Nous répondons : D’où vient l’Esprit
    Qui nous ramène vers sa Pâque,
    Sur son chemin, sinon de lui ?

    Nous avons le cœur tout brûlant
    Lorsque son amour y descend
    Et nous murmure :
    L’amour venu, le jour viendra
    Au cœur de toute créature,
    Et le Seigneur apparaîtra.

    Et si l’on nous dit : Maintenant
    Montrez-nous un signe éclatant
    Hors de vous-mêmes !
    Le signe est là qu’à son retour
    Nous devons faire ce qu’il aime
    Pour témoigner qu’il est amour.

  • Antienne

    Christ est ressuscité, alléluia. Sa lumière a resplendi, alléluia, sur le peuple racheté par son sang.

  • Psaume : 62

    2 Dieu, tu es mon Dieu,
       je te cherche dès l’aube : *
    mon âme a soif de toi ;
    après toi languit ma chair,
    terre aride, altérée, sans eau.

    3 Je t’ai contemplé au sanctuaire,
    j’ai vu ta force et ta gloire.
    4 Ton amour vaut mieux que la vie :
    tu seras la louange de mes lèvres !

    5 Toute ma vie je vais te bénir,
    lever les mains en invoquant ton nom.
    6 Comme par un festin je serai rassasié ;
    la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

    7 Dans la nuit, je me souviens de toi
    et je reste des heures à te parler.
    8 Oui, tu es venu à mon secours :
    je crie de joie à l’ombre de tes ailes.
    9 Mon âme s’attache à toi,
    ta main droite me soutient.
    [10-12]

  • Antienne

    Notre Sauveur s'est levé de son tombeau ; bénissons notre Dieu, alléluia !

  • Psaume : CANTIQUE des trois enfants (Dn 3)

    57 Toutes les œuvres du Seigneur,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    58 Vous, les anges du Seigneur,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    59 Vous, les cieux,
       bénissez le Seigneur,
    60 et vous, les eaux par-dessus le ciel,
       bénissez le Seigneur,
    61 et toutes les puissances du Seigneur,
       bénissez le Seigneur !

    62 Et vous, le soleil et la lune,
       bénissez le Seigneur,
    63 et vous, les astres du ciel,
       bénissez le Seigneur,
    64 vous toutes, pluies et rosées,
       bénissez le Seigneur !

    65 Vous tous, souffles et vents,
       bénissez le Seigneur,
    66 et vous, le feu et la chaleur,
       bénissez le Seigneur,
    67 et vous, la fraîcheur et le froid,
       bénissez le Seigneur !

    68 Et vous, le givre et la rosée,
       bénissez le Seigneur,
    69 et vous, le gel et le froid,
       bénissez le Seigneur,
    70 et vous, la glace et la neige,
       bénissez le Seigneur !

    71 Et vous, les nuits et les jours,
       bénissez le Seigneur,
    72 et vous, la lumière et les ténèbres,
       bénissez le Seigneur,
    73 et vous, les éclairs, les nuées,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    74 Que la terre bénisse le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    75 Et vous, montagnes et collines,
       bénissez le Seigneur,
    76 et vous, les plantes de la terre,
       bénissez le Seigneur,
    77 et vous, sources et fontaines,
       bénissez le Seigneur !

    78 Et vous, océans et rivières,
       bénissez le Seigneur,
    79 baleines et bêtes de la mer,
       bénissez le Seigneur,
    80 vous tous, les oiseaux dans le ciel,
       bénissez le Seigneur,
    81 vous tous, fauves et troupeaux
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    82 Et vous, les enfants des hommes,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    83 Toi, Israël,
       bénis le Seigneur,
    84 Et vous, les prêtres,
       bénissez le Seigneur,
    85 vous, ses serviteurs,
       bénissez le Seigneur !

    86 Les esprits et les âmes des justes,
       bénissez le Seigneur,
    87 les saints et les humbles de cœur,
       bénissez le Seigneur,
    88 Ananias, Azarias et Misaël,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    Bénissons le Père, le Fils et l'Esprit Saint :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !
    56 Béni sois-tu, Seigneur, au firmament du ciel :
    À toi, haute gloire, louange éternelle !

  • Antienne

    Comme il nous l'avait dit, alléluia, le Seigneur est ressuscité, alléluia !

  • Psaume : 149
    1 Chantez au Seigneur un chant nouveau,
    louez-le dans l’assemblée de ses fidèles !
    2 En Israël, joie pour son créateur ;
    dans Sion, allégresse pour son Roi !
    3 Dansez à la louange de son nom,
    jouez pour lui, tambourins et cithares !

    4 Car le Seigneur aime son peuple,
    il donne aux humbles l’éclat de la victoire.
    5 Que les fidèles exultent, glorieux,
    criant leur joie à l’heure du triomphe.
    6 Qu’ils proclament les éloges de Dieu,
    tenant en main l’épée à deux tranchants.

    7 Tirer vengeance des nations,
    infliger aux peuples un châtiment,
    8 charger de chaînes les rois,
    jeter les princes dans les fers,
    9 leur appliquer la sentence écrite,
    c’est la fierté de ses fidèles.
  • Parole de Dieu : Ac 10, 40-43
    Voici que Dieu a ressuscité Jésus le troisième jour. Il lui a donné de se montrer non pas à tout le peuple, mais seulement aux témoins que Dieu avait choisis d’avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts. Il nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner que Dieu l’a choisi comme Juge des vivants et des morts. C’est à lui que tous les prophètes rendent ce témoignage : Tout homme qui croit en lui reçoit par lui le pardon de ses péchés.
  • Répons

    R/ Voici le jour que fit le Seigneur,
    jour de fête et de joie.


    V/ Peuples, rayonnez de joie ;
    voici la Pâque du Seigneur


    V/ Voici le jour où le Christ, notre Dieu,
    nous conduit de la mort à la vie.


  • Antienne de Zacharie

    Le soleil s'est levé : ne cherchez plus parmi les morts le Fils de l'homme il a brisé les verrous de la mort. Alleluia !

  • Cantique de Zacharie (Lc 1)

    68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
    qui visite et rachète son peuple.

    69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
    dans la maison de David, son serviteur,

    70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
    par ses prophètes, depuis les temps anciens :

    71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
    à la main de tous nos oppresseurs,

    72 amour qu'il montre envers nos pères,
    mémoire de son alliance sainte,

    73 serment juré à notre père Abraham
       de nous rendre sans crainte,

    74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
    75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
    en sa présence, tout au long de nos jours.

    76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
       prophète du Très-Haut : *
    tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
       et tu prépareras ses chemins

    77 pour donner à son peuple de connaître le salut
    par la rémission de ses péchés,

    78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
    quand nous visite l'astre d'en haut,

    79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
       et l'ombre de la mort, *
    pour conduire nos pas
       au chemin de la paix.

  • Intercession

    Acclamons Jésus Christ : Dieu l'a ressuscité, il nous ressuscitera avec lui.


    R/

    Gloire à toi, Jésus, notre vie !


    Ô Christ, radieuse lumière qui brille dans nos ténèbres,
    tu as sanctifié pour toujours notre condition mortelle.


    Seigneur, toi qui as marché sur la voie du calvaire,
    tu nous appelles à te suivre
    pour mourir et ressusciter avec toi.


    Fils du Père, notre frère et notre maître,
    tu fais de nous un peuple de prêtres et de rois.


    Roi de gloire,
    nous attendons le jour éclatant de ta manifestation :
    alors nous te verrons tel que tu es,
    et nous serons semblables à toi.


  • Notre Père
  • Oraison

    Aujourd'hui, Dieu notre Père, tu nous ouvres la vie éternelle par la victoire de ton Fils sur la mort, et nous fêtons sa résurrection. Que ton Esprit fasse de nous des hommes nouveaux, pour que nous ressuscitions avec le Christ dans la lumière de la vie. Lui qui vit et règne avec toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen !